Co-plan-masse Co-plan-etage-courant-01 Co-plan-etage-courant-02 Co-coupe-aa
maîtrise d’ouvrage :
Colombes Habitat Public

• surface hors œuvre nette :

  1 197,00 m2

• coût de la construction H.T. :

1 406 000 C –  (octobre 2012)

• architecture : Bruno Pantz

  assisté de Camille Bonfils

• ingénierie HQE : Albert & Cie

• BET Structure : EVP

• BET fluides : AB ingenierie

• économie de la construction : STD

UN PROJET PLEIN DE BON SENS

Notre projet est fondé sur l’exceptionnelle qualité du site, tant par sa localisation, un environnement

dégagé, que par son orientation est-ouest. Forts de ce constat, il nous a été (relativement !) simple de

formaliser un projet faisant la part belle à ses habitants et au plaisir d’habiter.

C’est un bâtiment compact à R+5 orienté est/ouest dont tous les logements sont traversant, permettant ainsi des découvertes sur le paysage lointain au delà de la toiture du théâtre et profitant largement du dégagement visuel et du calme du jardin intérieur de l’ilot.

Chaque niveau abrite deux logements desservis par un noyau de circulation verticale localisé dans l’angle sud-est de l’immeuble. On y accède par un palier à l’air libre largement dimensionné qui propose un espace extérieur privatisé à chaque logement avant l’entrée proprement dite de l’appartement. Ces espaces, accessibles par l’intermédiaire de portillons sont des antichambres de plein-air, à la fois balcon et espace tampon entre parties communes et parties privatives. Ils pourront être mis à profit pour divers usages, séchoirs en plein-air, établis. Des « boites à outils » permettront de ranger chaussures, parapluies, matériel de jardin.

Des balcons filants sont disposés sur la façade ouest, rue Thomas d’Orléans. Outre leurs rôles de prolongements extérieurs, ils assurent le C+D et une protection solaire partielle. Des rideaux textiles assureront la protection solaire et l’intimité des occupants des logements, créant en été un pièce supplémentaire à la manière des immeubles beyrouthins.

Des murs capteurs accumulateurs (murs trombe) sont disposés sur cette façade. Ils assument leur rôle  structurel tout en assurant aux logements un complément gratuit de chauffage en hiver.

Ce dispositif constituera un complément en énergie renouvelable (nécessaire à l’obtention des objectifs RT 2012 et BBC Effinergie).

UN ESPACE DE CONVIVIALITE

Des jardins potagers partagés sont prévus dans le jardin, à la disposition des habitants de l’ilôt. Ils seront arrosés grâce à la récupération des eaux de pluie de l’immeuble et permettront aux habitants qui le souhaiteraient de se lancer dans une démarche d’agriculture locale partagée type AMAP, et valoriser ainsi le sol naturel du jardin dans une authentique démarche d’écologie politique.

L’espace de jeux des enfants est localisé à la rupture de pente du terrain. Des arbres de haute tige seront plantés autour de cet espace.