Plan
maîtrise d’ouvrage :
Ville de Saint-Jean d’Angély

Etude de faisabilité relative à l’implantation d’une salle de spectacle et d’un complexe cinématographique sur le site de l’Eden

 

SU : 2997 m2

coût estimé des travaux :

6 119 000 euros H.T

 

La faisabilité proposée porte sur la réalisation d’un ensemble groupant

une salle de spectacles de 600 places

et 3 salles de cinéma de 80, 120 et 260 places. (source HEXACOM)

La salle de spectacle

 L’examen de l’EDEN et des contraintes liées à la conservation du fronton, et des aménagements intérieurs liés au fronton (bar, dancing, etc…) au titre de son inscription au titre des monuments historiques, nous ont conduit à examiner la faisabilité d’une salle de spectacle dans le gabarit de la salle actuelle. De plus, l’Eden, dont la masse imposante est perceptible depuis la place François Mitterrand fait partie du patrimoine de Saint-Jean d’Angély.

Il nous a semblé donc judicieux de conserver ce signal fort.

Cet examen poussé conduit à confirmer la possibilité de réaliser une salle de spectacle de l’ordre de 580 à 600 places dotée d’une bonne courbe de visibilité, et comportant une scène de 10 m de profondeur et une ouverture de cadre de scène de 12,00m de large par 7,00m de hauteur, ainsi que l’ensemble des services nécessaires au bon fonctionnement d’une salle de cette jauge.

 

Les cinémas

L’étude confirme la possibilité de réaliser 3 salles de cinéma au normes « confort » du « CST » aux jauges proposées par Hexacom soit une grande salle de 257 places, une salle de 122 places et une petite salle de 82 places.

 

La mutualisation des moyens

La proposition porte sur la mutualisation des services réservés aux spectateurs et des moyens (bureaux). Ce principe de mutualisation devra être affiné avec les différents utilisateurs dans le cadre de l’étude de programmation.

 

Incidence foncière

La réalisation d’un tel équipement implique l’acquisition par la ville des parcelles 815, 1114 et 819. Il est à noter que l’acquisition de la parcelle 819 est nécessaire au titre du présent projet pour assurer la conformité aux règles de sécurité incendie (obligation de créér un dégagement à l’opposé de l’entrée principale de l’équipement).

L’acquisition des parcelles 820 et 821 proposée par Monsieur TRINQUIER lors de la réunion du 12 mars, va permettre d’assurer la maîtrise foncière de la totalité de l’ilôt, ce qui permettra de se prémunir des éventuels problèmes liés au voisinage immédiat de l’équipement, généralement source de surcoûts importants (Isolation acoustique, reprise en sous-oeuvre, méthodologie de chantier, sécurité incendie etc…)

De plus la maîtrise totale de l’ilôt va permettre d’ouvrir le champs des propositions lors du concours d’architecture, la superficie de l’ilôt permettant de proposer d’autres alternatives à la solution proposée.

Enfin, pour améliorer l’accessibilité au site, nous préconisons d’étudier avec EDF la possibilité du déplacement du poste de transformation rue de l’Ancienne qui pourra être intégré à la future construction. (Il est à noter que la puissance nécessaire à l’équipement nécessitera de toute façon soit l’extension du poste existant, soit la création d’un transformateur propre à celui-ci).