Su-plan-masse Su-rdc Su-etage-courant-1 Su-etage-courant-2 Su-etage-courant-3 Su-coupe-aa Su-coupe-bb Su-facade-rue-raspail Su-facade-rue-saint-just Su-schema1 Su-schema2 Su-schema3 Su-schema4
maîtrise d’ouvrage :
OPH d'Ivry-sur-Seine

surface habitable : 2263m2

rapport SHAB/SHON : 0,82

cout de la construction : 4 128 000 euros (2013)

architecture : Bruno Pantz assisté de Camille Bonfils et Deirdre Phillips

ingénierie HQE : Albert & Compagnie

BET structure : EVP

BET fluides : AB ingénierie

économie de la construction : MDetc

acoustique : Acoustique Vivié & Associés

projet non retenu

Cette opération sera la « première pierre » de l’ambitieuse requalification urbaine Gagarine Truillot et sera, à ce titre, exemplaire de la nouvelle vision de ce quartier. Il en reprend donc les objectifs dans les principes de redéfinition d’une nouvelle sociabilité ou l’individu et le paysage trouveront désormais leur place.

Dans cette optique, le projet est basé sur l’idée de transparence. Il est constitué de 4 éléments distincts, reliés soit par des failles accueillant les circulations verticales, rue Raspail, soit par deux passerelles permettant de relier l’immeuble d’angle à un petit immeuble créé rue Saint-Just dans le prolongement de le gabarit de l’immeuble voisin.

Ces perméabilités permettent ainsi au regard du piéton de s’échapper vers la «campagne » du centre de l’îlot.

Dans le même ordre d’idée, l’angle des deux rues est entièrement vide de toute construction à rez-de-chaussée et R+1 et assure ainsi une transparence totale entre les deux rues, agrandissant visuellement le carrefour. L’alignement sur rue au droit du pan coupé est reculé de deux mètres afin d’élargir le trottoir à l’angle des deux rues, améliorant ainsi la sécurité des usagers et surtout des enfants à l’heure de la rentrée des classes.

La ville, la campagne…..

Le défi était de taille, nous l’avons relevé et pensons l’avoir transformé avec succès, aidé, il est vrai, par l’orientation optimale de la parcelle.

La totalité des appartements sont orientés principalement au sud et bénéficient tous, à l’exception des T2, de double, triple voire quadruple orientation. Les coins nuit sont généralement implantés sur rues, les espaces de séjour sur l’intérieur de l’îlot. Les salles de bains et les WC sont installés en position centrale entre coins jour et nuit. La majeure partie de ces locaux bénéficie d’éclairage naturel par l’intermédiaire de châssis coupe-feu fixes donnant sur les paliers d’étage.

Plein sud, la campagne, soleil, nature, abeilles et petits oiseaux…

La totalité des appartements s’ouvrent plein sud sur le jardin. Ils bénéficient tous de prolongements extérieurs servant également d’accès secondaire à la totalité des appartements situés sur la rue Raspail et sont constitués de balcons filants dont l’extrémité est isolée de l’appartement voisin par une boîte multi-usage, sorte de couteau suisse pouvant servir alternativement de rangement extérieur, garde-manger etc.…Ce sont principalement les séjours et les cuisines qui s’ouvrent sur ces balcons par l’intermédiaire de grandes baies vitrées. L’utilisation du bois est privilégiée afin de confirmer cette ambiance « champêtre » : balcons, menuiseries, boites multi usages seront ainsi réalisés en bois.